Lycée Champ Blanc

Lycée Enseignt General Et Technologique – Sevremoine

Sélectionner une page

Vous trouverez en document joint les articles des dernières semaines qui évoquent notre lycée…

Ouest France – mardi 16 juin 2015

Courrier de l’Ouest- lundi 15 juin 2015

Courrier de l’Ouest – samedi 30 mai 2015

Ouest France Le Longeron- 3 mai

Arts : les lycéens deviennent commissaires d’exposition

  • Thierry Froger (à gauche) et une partie des lycéens devenus commissaires d’exposition.|

Jeudi soir, les quinze lycéens de première littéraire qui suiventla spécialité arts plastique au lycée Champ-blanc, dispensée par Thierry Froger, leur professeur, sont devenus commissaires d’exposition.« La difficulté était la sélection des œuvres sur internet qui répondaient aux thèmes choisis: présence, absence, apparition et disparition, dans la collection très importante de l’Artothèque des Beaux-Arts de Nantes »,explique Thierry Froger.

Pour Lisa et Aure,« le choix des quarante créations, l’orchestration de leur mise en place a été une expérience riche en informations ».Lisa d’ajouter avec humour« mettre les clous aussi ».

Organiser une exposition, détaille l’enseignant,« choisir des œuvres, les mettre en place, réaliser les cartons d’invitation,un livret dans lequel étaient associés à l’œuvre choisie, un texte et un poème écrits par les élèves »fait partie de la démarche pédagogique.

Actuellement, 180 lycéens pratiquent les arts dont trente en spécialité,cela place l’établissement au tout premier rang dans l’académie.

————————————————————————————————————

Ouest France Le Longeron – 06 Avril

Les élèves ont animé 14 ateliers pour présenter la guerre 14-18

L’atelier jeux de cartes imaginé par les lycéens pour s’informer sur la Première Guerre mondiale.|

Dans le cadre du centenaire de la Première Guerre mondiale, les élèves de première du lycée Champ-Blanc ont animé, vendredi, des ateliers à destination des élèves de seconde et de 3edes collèges Jean-Blouin à Saint-Germain-sur-Moine et Sainte-Marie de Torfou.

Une préparation faite en amont avec leurs professeurs d’histoire géographie dont Jean-François Jaffrénou, sous directeur, et avec toute l’équipe éducative.

La restitution avec, expositions, quiz, mots-croisés, jeux, diaporama, spectacle de danse a composé un programme riche d’informations pour les 400 visiteurs.

Mais aussi des temps d’émotions partagés à l’image de la petite trêve de Noël en 1914 où Français et Allemands ont quitté leur tranchée pour chanter ensembleMon beau sapin,ou ses sportifs de haut niveau mis en première ligne et tués au front.« L’accent a été mis sur les dessous moins connus d’une guerre qui a transformé notre quotidien, avec les retombées de progrès inattendues dans de nombreux secteurs »,précise Jean-François Jaffrénou, de citer: « Les découvertes de Marie-Curie, le progrès de la médecine, le sport proposé aux soldats, le travail des femmes»Quatorze ateliers étaient répartis dans différents secteurs de l’établissement.

————————————————-

Ouest France Le Longeron – 01 Avril 2015

Trois volleyeuses en équipe de France scolaire

· Les volleyeuses du lycée Champblanc.|

Championnes régionales Ugsel (1) de volley-ball, les filles du lycée Champblanc se sont qualifiées pour les phases finales de la Coupe de France organisées à Rennes. L’équipe se classe 5ede cette phase finale à huit lycées venus des quatre coins de l’Hexagone.

Sujet de satisfaction pour Manon de Taevernier et Olivier Bossard les enseignants :« Trois cadettes se sont fait remarquer et sont présélectionnées en équipe de France scolaire pour représenter notre pays aux jeux internationaux de la Fédération internationale du sport de l’enseignement catholique (Fisec), à Malte, entre les 7 et 15 juillet.»

  1. Union générale sportive de l’enseignement libre.

————————————————————————————————————————

Le Longeron – 02 Avril 2015

Trois lycéennes en sélection nationale de basket

· Les basketteuses du lycée ont représenté la commune au national.|

L’équipe féminine de basket du lycée Champblanc s’est qualifiée pour les championnats de France Ugsel (Union générale et sportive de lenseignement libre) qui se sont déroulés, fin mars, à Châlons-en-Champagne (Marne). Elle a remporté la 5eplace. Trois joueuses, Clarisse Picherit en seconde, Capucine Brossier et Julie Grégoire en première, sont présélectionnées pour intégrer l’équipe de France qui défendra les couleurs de la commune au championnat européen à Malte, du 7 au 15 juillet.

——————————————————————————————————————-

En Espagne dans la Voz de Galicia

le 27/03/2015

le 26 mars 2015

Intercambio de lendas e contos entre Lalín e Le Longeron

O IES Laxeiro acolle ata o sábado a vintedous rapaces franceses do Lycée Champ-Blanc co que manteñen proxectos

amelia ferreiroalalín / la voz, 26 de marzo de 2015. Actualizado a las 05:00 h.

Alumnos e comunidade educativa do IES Laxeiro de Lalín saben de intercambios. E é que levan nove anos mantendo encontros bilaterais co centro francés de Champ-Blanc, en Le Longeron, a través de intercambios de estudantes. O pasado sábado día 21 chegaron á capital dezá un total de vintedous mozos franceses, que están a cursar na actualidade algúns 4º de ESO e outros 1º de Bacharelato, e que permanecerán na vila ata o vindeiro sábado día 28.

Os mozos -tanto en Lalín coma en Francia- asisten a clases nos centros de ensino de referencia, levan a cabo diversos traballos sobre unha temática que se escolle dende os departamentos que promoven os intercambios e mesmo resta tempo para desenvolver visitas e manter contacto coas familias acolledoras. Neste curso académico a temática sobre a que traballa o alumnado participante no intercambio xira sobre lendas, contos e tradicións. Temática que se aborda na aula pero que se leva tamén a fóra. Así nesta primeira fase do intercambio o alumnado do Lycée Champ-Blanc que toma parte neste proxecto desprazouse, xunto a alumnos do IES Laxeiro e profesores de ambos os dous centros, ata A Coruña onde -á marxe de xirar unha visita á cidade- aproveitaron para traballar e debatir sobre as lendas e as historias que se relacionan coa Torre de Hércules e con María Pita. O programa de actividades contempla tamén a realización dun tramo do Camiño de Santiago entre as localidades de Palas e Melide para dar a coñecer esta vía de peregrinación a Compostela, afondar na importancia deste camiño polo que pasan ao ano miles de peregrinos procedentes de todas as partes do mundo, e introducirse naquelas lendas que están íntimamente vencelladas ao descubrimento dos restos do apóstolo Santiago. A xornada de hoxe centrarase nas aulas; cun día de asistencia a clases para que o alumnado francés poida comprobar in situ como se desenvolve o curso, e aproveitarán as horas de lecer para coñecer un chisco a vila.

A segunda parte deste noveno intercambio entre o IES Laxeiro e o Lycée Champ-Blanc terá continuidade no vindeiro mes de abril que será cando os lalinenses se desprazarán a Francia. A estadía está fixada do 25 de abril ao 3 de maio e o programa, que xa foi deseñado polo centro, contempla unha visita ao castelo «Barba Azul» (Gilles de Rais) onde coñecerán a vida dese personaxe histórico do século XV, realizarán unha excursión a Nantes onde afondarán no universo fantástico de Jules Verne, nado nesa vila francesa, e os rapaces lalinenses tamén asistirán a clases normais no centro de Le Longeron.

Temas relacionados

————————————————————————————

Ouest France du 02/03/15

Les futurs lycéens objets de toutes les attentions

Les élus découvrent le nouvel espace de restauration, fonctionnel en avril.

Samedi, les familles sont venues en nombre aux portes ouvertes du lycée Champ-Blanc. Elles se sont renseignées sur les filières et les options proposées par l’établissement.

Chaque enseignant a présenté sa discipline. Daniel Chevalier, le directeur, a complété l’information des familles lors de rencontres programmées tout au long de la journée. Un tour d’horizon pendant lequel il a mis l’accent sur l’accueil et la prise charge des secondes avec notamment un parcours intitulé «Lycéens en devenir » :la semaine passerelle, les deux professeurs principaux par classe, la mise en place d’une association de lycéens, et d’une commission de parents indépendants.

La nouveauté est un espace de restauration dessinée par le cabinet Grégoire qui sera fonctionnel après les vacances d’avril. Cinq fois plus grand avec deux salles de restaurant, il permettra d’accueillir avec confort les 523 élèves de l’établissement.« Des conditions de travail et d’accueil qui devraient offrir à chacun de réussir selon ses moyens,estime Daniel Chevalier.Mais aussi de s’ouvrir aux réalités du monde qui nous entoure (six pays européens sont partenaires et dernièrement le Burkina-Faso) et surtout développer toutes les dimensions de sa personne.»

———————————————————————————————————-

Ouest France du 27/02/15

Les élèves artistes exposent au lycée

· Les lycéens exposent dans un espace dédié de l’établissement scolaire. Ici, lors du vernissage, mardi.|

Le lycée Champblanc propose un enseignement de spécialité en arts plastiques depuis 2007.

La réalisation d’un espace spécifique pour des expositions diverses au sein du lycée Champblanc est incontestablement une source de motivation.« Grâce à cet espace, les 180 lycéens qui bénéficient d’un enseignement sur les pratiques artistiques, peuvent, lors de vernissages, offrir aux regards leurs créations », précise Thierry Froger, professeur.

Le lycée propose« une option facultative pour les trois niveaux », ce qui permet à chacun, quel que soit son choix de série, de bénéficier de cette formation associée à des références de l’histoire de l’art.

« Depuis 2007, le lycée propose un enseignement de spécialité en arts plastiques, de cinq heures hebdomadaires, coefficient 6 au baccalauréat, plus spécialement pour les 1reet terminale littéraires », indique Thierry Froger.

Au programme, les techniques de création en dessin, de la peinture, de la sculpture, de l’architecture, de la photo argentique, de la vidéo. Le tout en relation avec l’histoire de l’art.« Le lycée est précurseur de cette démarche artistique dans l’académie », souligne Daniel Chevalier, directeur du lycée.

L’exposition des lycéens sera visible lors des« portes-ouvertes organisées samedi, de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30 ». À noter que des temps de rencontres avec le chef d’établissement seront proposés pour compléter l’information.

———————————————————————————————————

Ouest France du 15/02/2015

Les arts plastiques s’exposent au lycée le 24 février

Thierry Froger et le directeur Daniel Chevalier préparent le vernissage de l’exposition des oeuvres des lycéens de Champ Blanc.|

C’est en 2001 que Thierry Froger, professeur d’arts plastiques, proposait un atelier aux élèves du lycée privé Champ Blanc. Il est alors soutenu par les ministères de l’Éducation nationale et de la Culture. Proposée dans un premier temps exclusivement le mercredi après-midi, cette initiative a peu à peu pris de l’ampleur.

Si cet atelier est préservé, s’est créé en complément, en 2007, un enseignement de la spécialité arts plastiques en série littéraire. Elle s’articule autour de deux heures de culture artistique et trois heures de pratique par semaine. Son importance se traduit par un coefficient six pour l’épreuve du baccalauréat. Selon Thierry Froger, c’est une passerelle vers les études supérieures spécifiques : beaux arts, université, histoire de l’art, architecture, etc.

Avec la création d’une salle d’exposition au sein de l’établissement, les lycéens peuvent depuis quelques années, avec une certaine appréhension et beaucoup d’émotion, offrir leurs œuvres au regard du public. Le rendez-vous est fixé cette année pour le vernissage.

Mardi 24 février, de 17 h 30 à 19 h, lycée Champ Blanc au 15, rue du Val-de-Sèvre au Longeron. Contact. 02 41 46 61 90.

——————————————————————————————————

Ouest France du 29/01/2015

141 Lycéens pratiquent l’une des deux options sports…

Ouest France- Le Longeron- 15 décembre

  • « Le sport est une valeur sûre. 50 % des élèves ont choisi l’une des activités physique proposées. Elles se déroulent sur temps scolaire, trois heures par semaine pour les terminales, deux pour les premières et secondes. Sans compter l’association sportive le mercredi après-midi. »Au lycée privé Champblanc, 96 élèves participent à l’option volley-ball et musculation, encadrée par Olivier Bossard et Manon de Taevernier, prof d’éducation et physique et sportive (EPS). Et 45 s’adonnent au tennis de table et musculation, avec Aline Herault, prof d’EPS, et Benjamin Brochard, éducateur sportif dans le cadre d’une collaboration avec le club pongiste de la Stella de La Romagne. Par ailleurs, 120 ados sont inscrits au sein de l’association sportive de l’établissement.
  • Olivier Bossard aime à rappeler que« l’option est un challenge intéressant, dans la mesure où elle est ouverte à tous. Centrée sur l’élève acteur de sa formation, elle vise l’acquisition de compétences culturelles, techniques et tactiques, supérieures à celles demandées en cours obligatoire d’EPS ».Véritable vivier, l’option permet de constituer des équipes qui représenteront le lycée, mais aussi de projeter la commune sur les terrains de la région, voire de l’Hexagone comme l’an passé.
  • ————————————————————————————————-

Au lycée privé Champblanc, 96 élèves participent à l’option volley-ball et musculation, encadrée par Olivier Bossard et Manon de Taevernier, prof d’éducation et physique et sportive (EPS). Et 45 s’adonnent au tennis de table et musculation, avec Aline Herault, prof d’EPS, et Benjamin Brochard, éducateur sportif dans le cadre d’une collaboration avec le club pongiste de la Stella de La Romagne. Par ailleurs, 120 ados sont inscrits au sein de l’association sportive de l’établissement.

« Le sport est une valeur sûre. 50 % des élèves ont choisi l’une des activités physique proposées. Elles se déroulent sur temps scolaire, trois heures par semaine pour les terminales, deux pour les premières et secondes. Sans compter l’association sportive le mercredi après-midi. »

Olivier Bossard aime à rappeler que« l’option est un challenge intéressant, dans la mesure où elle est ouverte à tous. Centrée sur l’élève acteur de sa formation, elle vise l’acquisition de compétences culturelles, techniques et tactiques, supérieures à celles demandées en cours obligatoire d’EPS ».

Véritable vivier, l’option permet de constituer des équipes qui représenteront le lycée, mais aussi de projeter la commune sur les terrains de la région, voire de l’Hexagone comme l’an passé.

——————————————————————-

Champ-Blanc : « Le lycée à la campagne »

Le Longeron-03 Décembre

  • Daniel Chevalier, directeur, et Jacky Quesnel, maire, pour un même objectif, le bien-être des lycéens.|

La réussite des lycéens est un des objectifs de Daniel Chevalier, directeur du lycée Champ-Blanc, et de Jacky Quesnel, premier magistrat de la commune. Les relations suivies entre le lycée et la municipalité, plus avant avec la congrégation des soeurs de Sainte-Marie de Torfou, en sont le témoignage. Une collaboration étroite pour laquelle Jacky Quesnel, maire, exprime le sentiment que« la commune est devenue le pays du lycée à la campagne ».La mise à disposition du complexe sportif, la salle de musculation dernière en date, des salles municipales (conférence, théâtre) l’accueil des pays européen partenaire avec le lycée par les élus, l’intérêt et le suivi pour les expositions ou débats proposés par l’équipe éducative sont une richesse partagée avec le lycée Champ-Blanc.

Un établissement scolaire porteur d’emploi, mais aussi partenaire commercial, qui participe avec ses 520 élèves à la vie et au rayonnement de la localité. Les résultats scolaires, la représentation au plus haut niveau par les équipes sportives, sans oublier les partages avec l’école primaire, les collèges voisins, les échanges avec plusieurs pays européens, et dernièrement le Burkina-Faso en sont les réalités. La construction d’une nouvelle salle de restauration fonctionnelle en 2015 viendra confirmer la volonté d’une marche en avant nécessaire.

Des étudiants racontent leur parcours aux lycéens

Le Longeron-01 Décembre

  • Romain (au centre) est venu évoquer son parcours après le bac.|

L’équipe éducative du lycée Champblanc notamment les professeurs de premières et de terminales ont invité leurs anciens élèves à participer, samedi matin, à un forum sur la formation post-bac.Ce n’est pas moins de huit pôles qui étaient représentés. Selon les enseignants,« ce sont des étudiants qui ont, en évoquant leur parcours, la capacité de donner des éléments d’appréciation sur un choix d’orientation ».

L’itinéraire deRomain Coutelleau, bachelier en 2013, domicilié à Montigné-sur-Moine, justifie la démarche des organisateurs :« La rencontre faite dans ce même forum il y a 2 ans a été déterminante pour moi. Je voulais m’orienter vers l’histoire, l’étudiant rencontré m’a convaincu que la filière géographie avec un bac +5 était porteuse d’emplois, de débouchés, donc d’avenir,raconte-t-il.Dubitatif au départ, j’ai peu à peu apprécié la spécialité, je suis aujourd’hui à la fac de Nantes, je n’ai aucun regret sur mon choix. »

dimanche 12/10/14

Champ-Blanc : stabilité et sérénité pour la rentrée

Ouest France Le Longeron-03 Septembre

  • A 8 h 30, Daniel Chevalier, directeur du lycée Champ-Blanc, a accueilli 177 nouveaux lycéens.|

Selon Daniel Chevalier, directeur du lycée Champ-Blanc, la rentrée 2014 est placée sous le signe de la stabilité et de la sérénité. Stabilité et sérénité en raison d’une équipe éducative et administrative fidèle au poste, avec un effectif en hausse dont 177 élèves de secondes qui ont franchi mardi les portes du lycée. Il est prévu au programme de la journée, la découverte du fonctionnement de l’établissement et un après-midi sportif pour faire connaissance. Ils seront 522 élèves mercredi.

« Une année qui verra la poursuite de la démarche entreprise à savoir favoriser l’entrée et le suivi au lycée des adolescents, par des dispositifs d’accompagnement qui permettent d’évaluer au plus près le parcours de chaque jeune, l’expérimentation, avec l’organisation de rencontres individuelles pour des temps de relecture du vécu de chaque lycéen avec l’équipe éducative,commente Daniel Chevalier.En 2015, les travaux entrepris pour un service restauration plus adapté seront terminés. »

Cette année, le lycée a présenté 176 élèves au baccalauréat, 174 l’ont obtenu soit 98,8 %.

Le lycée Champblanc se « projette dans l’avenir »

Ouest France Le Longeron-05 Septembre

  • Daniel Chevalier présente son établissement à la délégation conduite par Philippe Trillot directeur diocésain (a gauche).|

Mardi matin, Daniel Chevalier, directeur du lycée Champblanc, a présenté son établissement à Philippe Trillot, directeur diocésain, Dany Cotineau prêtre, Emmanuelle Herveau, responsable du secteur, Luc Trottier, responsable du 1erdegré et Michel Courcault, responsable du 2edegré.

Il a évoqué l’évolution de la structure en présentant les différents bâtiments pour lesquels les chefs d’établissement qui se sont succédé ont laissé leur empreinte : l’internat, le CDI (centre de documentation et d’information), la mise réseau avec salles spécialisées, un espace d’accueil redessiné, la salle d’exposition artistique, le projet de mettre en service en février 2015 une structure de restauration de 800 m².

« Avec 522 élèves un maximum, un internat avec ses 73 pensionnaires qui affiche complet, nous devons nous projeter dans l’avenir pour conforter les bonnes conditions d’études de nos élèves », a conclu Daniel Chevalier.

Ouest France -04 Juin 2014

Champ-Blanc : belle année sportive pour les lycéens

Réunis sur la pelouse du lycée, les lycéens ont évoqué le chemin parcouru.|

C’est avec satisfaction qu’Aline Hérault et Olivier Bossard, professeurs d’EPS et responsables de l’association sportive du lycée Champ-Blanc, ont réuni les 33 élèves qui ont participé aux finales nationales UGSEL de volley-ball et basket-ball filles. Avec une 4eplace à la clé, ils étaient« à 2 doigts du podium »,souligne Olivier.

L’équipe de badminton et les pongistes iront avec Aline à Paris disputer le titre final. Sans oublié Blandine Chouteau et Timothé Fillaudeau qui ont officié en tant qu’arbitres officiels.

Un rassemblement pendant lequel Daniel Chevalier, directeur, a mis l’accent certes, sur la bonne représentation de l’établissement, mais surtout sur la richesse du vécu des participants à l’association sportive 3 années durant.« Vous vous souviendrez avec émotion des bons moments partagés avec vos équipiers etles enseignants qui ont su s’adapter aux souhaits que vous avez exprimés »,a-t-il assuré. Pour la plupart en classes de terminales, les lycéens ont un autre challenge en perspective… le baccalauréat.

Ouest France du 24/05/2014

Le conseil de parents invite les familles à échanger

  • Le conseil de parents, une nouveauté dans l’espace éducatif du lycée Champ-Blanc.|

C’est avec une satisfaction non déguisée que Daniel Chevalier, directeur du lycée Champ-Blanc, a souhaité faire connaître une des dernières nouveautés: le conseil de parents.« Un collectif, initiative des familles, dont l’objectif est le suivi de la scolarité des élèves par les parents, ce qui implique que ceux-ci soient bien informés des résultats mais également du comportement de leurs enfants» explique-t-il. Un conseil fort de 13 membres qui se sont saisis avec détermination de ce nouvel espace de dialogue.« Il est nécessaire de bien comprendre les dangers potentiels de l’adolescence,pour lutter contre un mal être possible», ajoutent les parents.

Pour la 4esession organisée mardi soir, le collectif a invité les familles à échanger avec Amélie Prigent, psychologue, de l’établissement pour une séance où a été débattu le rapport avec les règles, à l’alcool, les souffrances garçons et filles, développer le lien, la confiance entre les parents et leurs enfants.

—————————————————————————————————————————————parution du 22/05

Les lycéens de Bialystok à Champ Blanc

  • Les ados réunis mardi soir avec les familles.|

L’échange entre le lycée polonais de Bialystok et le lycée longeronnais Champ-Blanc est une première. Pascal Cousseau et Sophie Pineau, professeurs, Daniel Chevalier, le directeur, ont exprimé mardi soir leur souhait de pérenniser cet échange porteur de richesse.

Chacun a pu constater la maîtrise de la langue française des adolescents polonais qui pratiquent le français 4 h par semaine. Eja Tyburczy et Halina Czyzfuska, les enseignants, attendent leur homologue français en septembre.« Dans le poumon vert de la Pologne, en raison des nombreuses forêts »,selon Eja.

La visite du Puy-du-Fou, le samedi et dimanche en famille, les cours en commun, l’accueil du maire et la découverte de la Sèvre nantaise et ses coteaux, la sortie dans le Val-de-Loire (Saumur, Chinon, Azay-le-Rideau) ont rythmé cet échange.

– – – – —————————————————————————————- – – –

Les lycéens polonais reçus en mairie.

Le Longeron- 20 Mai

  • 14 lycéens (nes) et 2 professeurs ont été reçus par Jacky Quesnel, maire, pour un tour d’horizon sous forme de diaporama de ce qui se vit au Longeron, avant de recevoir de ses mains le blason de la commune.|

———————————————————————————————————-

parution dans Ouest France le 29 avril 2014

Les arts plastiques : « Un retour vers le futur »

Le Longeron- 29 Avril

  • Thierry (au centre) évoque le devenir des anciens lycéens.|
  • Vendredi soir, la salle d’exposition du lycée Champblanc était en pleine effervescence. Thierry Froger, professeur d’arts plastiques de l’établissement, a émis l’idée de proposer un vernissage aux anciens élèves. « Aussi tôt dit aussitôt fait ! Ils étaient 33 à répondre à l’invitation et exposer leur travail d’autrefois ou celui créé spécifiquement pour l’événement. »

Thierry Foger a évoqué non sans émotion, en présence de Gilles Bourdouleix, maire de Cholet et député et de nombreux élus, le parcours de chacun d’eux. L’assemblée a pu noter l’importance éducative de la proposition du lycée puisqu’un certain nombre d’entre eux a poursuivi leur quête artistique dans les différents Beaux-arts de l’hexagone : Lille, Rennes, Strasbourg ou, à l’image de Louise Maudet, à Angers.« Après 5 ans, je souhaite me perfectionner encore en art graphique »,dit-elle.

D’autres cheminements ont été plus inattendus : architecte, géomètre, Sciences-po, professeur de maths ou, comme Charles-Henri et Eole, acteurs en devenir.

Thierry Froger a conclu la soirée par ces morts :« L’art dans toute sa dimension est porteur d’avenir, de création, de curiosité, d’ouverture d’esprit,dit-il.Cette exposition est un retour vers le futur, un exemple pour les lycéens qui pratiquent l’option facultative, et plus particulièrement pour la série littéraire qui a la possibilité de suivre un enseignement spécifique de 5 h par semaine. »