En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Espace pédagogique d'établissement

1ere STMG : sortie aux assises d'Angers

1ere STMG : sortie aux assises d'Angers

Par admin lycee-champblanc, publié le jeudi 29 janvier 2015 14:13 - Mis à jour le jeudi 29 janvier 2015 14:17

   Les 1ères STMG aux Assises

Mercredi 28 janvier, l’heure est grave, les élèves de 1ère STMG franchissent les portes du palais de justice d’Angers, non pas pour eux mais pour assister à un procès de cour d’Assises. Après un passage obligé au détecteur de métaux, chacun traverse la salle des pas perdus en silence pour prendre place dans la salle réservée à la Cour. 9H 00, l’huissier annonce « Mesdames et Messieurs, la Cour »Une atmosphère pesante règne dans la salle. La séance débute, la présidente tire au sort les 6 jurés titulaires et les 2 suppléants. Deux jurés sont récusés car leur profil ne semble pas convenir à l’avocat de la défense.

Durant 1h30, nous écoutons en silence, la lecture des faits par la Présidente de la cour. C’est l’affaire d’un Vosgien accusé d'avoir voulu tenter d'assassiner sa tante angevine de 90 ans pour rembourser ses dettes. Le 24 juillet 2012 Yvette Julien a été retrouvée inanimée sur le sol de sa cuisine de Doué-la-Fontaine gisant dans son sang. Ce n’est que le 16 avril 2013, que Maurice Boiteux son neveu a reconnu avoir tenté de tuer sa tante pour percevoir plus rapidement son héritage. Une description du scénario dans les moindre détails éclairée par des témoins (amis, les 2 filles de l’accusé..) qui viennent à la barre. « Un montage tellement parfait qu’on se croirait dans un film », commentent certains élèves.

A l’issue de cette première journée d’audience, le verdict n’est pas connu. Les élèves doivent lire le résumé des 2 autres journées pour suivre l’affaire et connaitre la peine prononcée.

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe