En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Espace pédagogique d'établissement

seconde PFEG : visite d'entreprise

seconde PFEG : visite d'entreprise

Par admin lycee-champblanc, publié le mardi 1 avril 2014 11:11 - Mis à jour le vendredi 4 avril 2014 08:41

La Soreel, entreprise d’avenir

 

Le 18 mars 2014, les élèves de seconde PFEG sont allés découvrir une entreprise dynamique et pleine d’avenir : la SOREEL (Société de réalisation d’équipements électriques). Quelles sont ses stratégies et ses priorités ? Portrait d’une entreprise à l’activité méconnue auprès des jeunes.

 

Situé à Cholet, le génie de l’électrique et de l’automatisme accueille les jeunes et apprentis à bras ouverts : “ Nous accordons beaucoup d’importance à l’accueil et à la formation des jeunes. On ne peut pas refuser les apprentis et après se plaindre qu’il n’y a plus de main d’œuvre” confie José Girard, responsable de la production. En effet, la Soreel développe son activité sur 5 domaines   : les groupes électrogènes, l’énergie, les transports, l’environnement et l’OEM (machinerie). En France comme dans le monde, la concurrence est rude et le spécialiste de l’électrotechnique  se démarque grâce à sa force commerciale et à sa proximité : l’entreprise est présente en particulier sur les chantiers navals de Saint-Nazaire. Mais son projet ne s’arrête pas là, la Soreel compte bien se faire connaître dans le monde entier afin de devenir le n°1 dans les transports en commun. La Chine, Dubaï et la Libye ont déjà fait appel à elle pour des tramways et métros. Intégrée depuis 2005 dans le groupe américain Kohler, la société ne cesse d’augmenter son chiffre d’affaires, aiguillée par son innovation, son esprit d’équipe, sa culture économique et son respect des engagements. Les deux sites de production français de la Soreel, Cholet et Dagneux, accueillent chaque année de nouvelles recrues. 215 salariés et 10 apprentis exercent la douzaine de métiers différents que regroupe l’entreprise choletaise. Une certaine agilité d’esprit et une bonne maîtrise de la langue anglaise sont nécessaires pour parvenir à se démarquer au sein de la Soreel.

 

La Soreel fait donc partie des entreprises florissantes actuelles et d’avenir qui recrutent dans un esprit d’équipe et d'efficacité.

 

Liza D

La SOREEL, une PME imposante sur le marché mondial

 

La SOREEL, entreprise dirigée par M. Jean-Louis PRIN, est la « Société de Réalisation d’Equipements Electriques » de la zone industrielle du Cormier, à Cholet, produisant des équipements électrotechniques destinés à des groupes électrogènes et des machines OEM (robots, climatiseurs,…) et recevant des commandes régulières dans les secteurs de  l’énergie, des transports et de l’environnement.

Créée le 1er Janvier 1980 par des électriciens voulant perfectionner leurs métiers, la SOREEL a été rachetée par la firme multinationale, d’origine américaine, KOHLER. A ce jour, l'entreprise compte 215 employés dont 10 étudiants en alternance. Le personnel est très mixte sauf dans le secteur de la production qui représente plus de 50 % des salariés qui compte beaucoup plus d’hommes. La SOREEL est une entreprise “multi-tâches” car, elle compte environ 12 métiers différents ! La société fait partie des leaders en France sur le marché de l’électrotechnique et possède deux sites de productions : Cholet et Dagneux (à 30 minutes de Lyon). Avec un chiffre d’affaires en constante augmentation depuis sa création, de 40.5 Millions d’euros, la SOREEL  représente  1% du chiffre d’affaires total du groupe américain  KOHLER.

 L’entreprise a une place importante sur le marché mondial car elle participe à la construction des différentes lignes de tramway des grandes villes françaises telles que Lyon, Nantes ou encore Rennes. Cette société reçoit aussi régulièrement de grosses commandes de pays comme la Chine, le Mexique ou les Émirats Arabes Unis. Elle s'occupe aussi des nouvelles plates-formes marines pétrolières. La SOREEL produit des armoires électriques allant de 3600 à 12000 ampères ! (Un compteur électrique ménager en produit 64 au maximum).

En attente de grosses commandes pour des paquebots, un avenir florissant s’ouvre aux bras de la SOREEL et peut-être une extension prochaine de l’atelier de production …

 

A Louis-Henry

Pièces jointes
Aucune pièce jointe